mardi 24 juin 2014

Papillons et coccinelles à la tombée de la nuit

Papillons à la tombée de la nuit : 

L'après-midi, les papillons sont difficiles à photographier. Ils volent sans interruption, se posent rarement. A la tombée de la nuit, ils se cachent dans les prairies au milieu des grandes herbes afin de passer la nuit. Avec un peu de chance, je suis arrivé à en voir quelques-uns. Bien sur, il ne faut pas les déranger au risque de leur faire peur et d'être ensuite plus vulnérables aux yeux des éventuels prédateurs.

Je vous présente mes premières photographies de papillons de la saison. N'oubliez pas de cliquez sur les photos pour les afficher en plus grande dimension :

Coccinelles et punaises arlequins :

En regardant bien autour de soi, on arrive à trouver d'autres petits insectes. Je réalise toutes mes photographies avec des faibles profondeurs de champ pour des bokehs plus fondus.
Merci à tous pour vos petits mots qui m'encouragent à poursuivre ma passion de la photo nature. N'hésitez pas à exprimer vos impressions par commentaire, une lecture attentive y est portée. Vous pouvez aussi devenir membre de mon blog. Je passe sur les vôtres. Une newsletter est présente sur la droite du blog. Vous pouvez rentrer votre adresse e-mail pour être averti dès la parution d'un article.

dimanche 8 juin 2014

Macro de libellules - exuvies

Photographies de libellules - à la recherche des exuvies...

Il y a quelques jours, je me suis rendu autour de mon étang favori afin de tenter de photographier les premières libellules. Elles n'étaient pas encore nombreuses. L'après-midi, elles sont très actives et difficiles à photographier. J'ai remarqué que les plus grosses passent leurs temps à voler au dessus de l'eau et ne viennent jamais se poser sur les herbes tout autour.

La croissance des libellules est assez complexe. La larve de libellule vit dans l'eau puis une fois arrivée à la mue finale elle va s'accrocher aux roseaux, aux troncs d'arbres (...) afin de se métamorphoser. C'est l'émergence. La libellule va sortir de cette ancienne peau de larve (exuvie), va se faire sécher au soleil et adapter sa respiration au milieu aérien pour prendre ensuite son envol quelques heures plus tard. Je n'ai pas observé de libellules sortant de leurs exuvies mais j'ai pu en observer deux encore accrochées aux végétaux au milieu de l'eau.

N'oubliez pas de cliquer sur les photographies pour les afficher en plus grande dimension : 
exuvie larve libellule
Macrophotographie d'une exuvie
exuvie libellule ouverte
macro d'une exuvie de libellule
Ambiance graphique

comment photographier les libellules
Sympétrum sanguin
macro libellule orange
Macro d'une libellule orange
macrophotographie libellule

macro photo nature libellule objectif 60mm
Prise au 60mm
libellule macro
Orthétrum réticulé
grosse libellule bleu sur une branche
Orthétrum réticulé
Merci beaucoup à Zipanu, Raven et à Noushka de m'avoir aidé à identifier ces libellules.

Merci à tous pour vos petits mots qui m'encouragent à poursuivre ma passion de la photo nature. N'hésitez pas à exprimer vos impressions par commentaire, une lecture attentive y est portée. Vous pouvez aussi devenir membre de mon blog. Je passe sur les vôtres.